Vous voulez réussir le TOEIC ? Lisez cet article

Avez-vous un bon niveau en anglais ?

Difficile de répondre !
Ca dépend de ce que vous voulez faire avec votre anglais.

Dans certains cas on vous demande un test pour certifier votre niveau.

(Et vous le savez si vous êtes sur cette page.).

Aujourd’hui je vous montre comment optimiser vos chances de réussite au TOEIC.

Passer et réussir le TOEIC

 

Qu’est-ce que c’est ?

Le TOEIC est un test d’anglais qui mesure votre niveau à l’aide d’un score.

De 0 à 990 !

Il dure deux heures et se divise en une partie compréhension écrite et une partie compréhension orale.

Le but est d’obtenir le score le plus élevé.

(Et je ne parle pas simplement de flatter votre égo 😉 )

Un score minimum est souvent nécessaire pour valider un diplôme d’ingénieur, de manager ou pour certains postes.

 

Comment obtenir un bon score ?

Vous voulez réussir votre TOEIC voici mes meilleurs conseils.

On va travailler ensemble sur deux grandes parties :

  • la préparation
  • et le moment où vous passez le test.

 

Avant l’épreuve

Quel est votre objectif ?

Vous avez un score à atteindre ? C’est parfait.
Maintenant il va falloir découper votre préparation dans le temps.

Si vous arrivez sur cet article une semaine avant la date fatidique ou plusieurs mois l’organisation ne va pas être la même.

En vous y prenant suffisamment tôt vous pouvez monter une vraie stratégie.

Commencez par juger de votre niveau avec les tests blancs.
Et regardez le nombre de points qui vous manque pour atteindre votre objectif.

A ce stade vous pouvez vous fixer des objectifs à plus court terme en augmentant de 20 points par semaine par exemple.

Plus vous êtes précis dans les chiffres, plus vous travaillez efficacement.

 

Connaître vos forces et vos faiblesses

Autre aspect important dans votre stratégie : définir vos points forts et vos points faibles.

Ca vous permet de travailler efficacement en fonction du temps disponible.

Si vous avez beaucoup de temps vous pouvez vous entraîner et travailler les leçons correspondant à vos points faibles.

Mais une autre façon de faire est de consolider vos points forts.
Ce qui peut prendre moins de temps.

Par exemple si vous voyez que vous êtes bon en grammaire vous pouvez en faire un peu plus que le reste.
Ca vous permet de maximiser vos points le jour du test.

A vous de choisir votre stratégie pour obtenir les points qui vous manquent et atteindre un bon score.

Bien sûr l’idéal est de combiner les deux : travailler points faibles et points forts.

 

Travaillez efficacement

Le TOEIC est un test standard et rigide… C’est un énorme avantage !

Si vous travaillez de la bonne façon il y a peu d’incertitude sur le résultat.

Rien ne sert de passer un temps fou sur des listes de mots de vocabulaire économique qui vous rapporteront peut-être 1 ou 2 points….

La première chose à faire est de vous familiariser avec le format du test.

C’est toujours le même.

Vous gagnerez un temps précieux si vous n’avez plus qu’à réfléchir aux questions…

Donc entraînez-vous au maximum sur des TOEIC blancs ou des questions types.
Vous ne gaspillerez pas votre temps.

Ensuite la grammaire correspond à 50 % du test !

S’il y a bien un domaine à privilégier c’est celui-là.

Pour le reste vous pouvez faire une fiche sur laquelle vous recopiez les questions qui reviennent le plus souvent.

En la relisant de temps en temps vous améliorez votre score rapidement.

 

Entraînez votre concentration tous les jours

La concentration joue une part importante dans votre réussite.

Si vous êtes un habitué du site vous savez que travailler 5 minutes par jour suffit pour progresser rapidement en anglais.

Pour le TOEIC c’est pareil : il faut être régulier dans son apprentissage.

Et si vous vous y prenez à l’avance vous allez rapidement exploser votre score.

 

De plus dans le cadre d’un test il faut vous habituer au format.

Vous devez vous entraîner en conditions « réelles » quelques semaines avant de passer le TOEIC.

Il suffit juste de bloquer 2 heures d’affilée pendant quelques week-ends et vous entraîner à rester concentré sur le sujet.

Ca aura un impact énorme le jour J.

 

Pendant le test

Pour finir, voici deux conseils pour réussir le jour J.

 

Utilisez directement la feuille de réponse

Pour certains examens il faut noter tout ce qui vous passe par la tête sur un sujet donné.

Mais pour le TOEIC c’est différent.
Si vous êtes bien préparé le seul point qui peut vous jouer des tours c’est le temps.

Noter vos réponses sur une feuille à part puis les recopier sur la feuille de réponses vous fait perdre un temps précieux.

Et si vous vous trompez vous perdez des points bêtement.

Donc notez vos réponses directement sur la feuille d’examen.

Vous pouvez toujours vous relire et corriger après si vous avez du temps.

 

Procédez par élimination

Voici un conseil précieux quand on ne sait pas quoi répondre : éliminer les réponses une par une.

Pour une question vous pouvez vous dire : « J’en sais rien… Je vais passer à la question suivante ».

A ce moment-là essayez quand même d’éliminer mentalement les choix qui vous paraissent complètement faux.

En vous retrouvant devant 3 choix voire deux choix possibles vous allez peut-être retrouver la réponse spontanément.
Essayez 😉

Cette technique est aussi très efficace pour la partie compréhension orale.

Pour ce type de questions vous avez une série de choix possibles et l’énoncé vous est proposé sous forme audio.

Pendant que vous écoutez l’audio, vous pouvez déjà éliminer mentalement les réponses incohérentes.

Vous n’avez donc pas à relire tous les choix possibles pour répondre.

Voilà pour ces conseils sur le TOEIC ! J’espère sincèrement que ça vous aidera.

Dites-moi dans les commentaires comment s’est passé votre test ! 😉

 

Plus d’articles pour vous aider :

Apprendre l’anglais au CP, pourquoi c’est important ?

La meilleure méthode pour apprendre l’anglais en 1 mois : l’immersion totale

Formation en direct dimanche soir !

La méthode Michel Thomas, est-ce que ça marche ?

Comment obtenir le TOEIC en 3 astuces

Que valent vraiment les formations d’anglais professionnel ?

On a testé pour vous la méthode Gymglish !

Progressez rapidement en anglais à cette formation

Voici 8 façons de suivre (gratuitement) un cours d’anglais

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *