Prononciation anglaise, pourquoi reconnait-on si facilement les français ?

Ce n’est une légende pour personne, les français sont généralement très facile à démasquer lorsqu’ils parlent anglais.

En effet, le célèbre accent typique de l’anglais français est bien connu, et on peut lui trouver un certain charme disons exotique. Cependant, vous allez découvrir dans cet article pour quelles raisons nous avons la chance (ou non) d’avoir cette prononciation anglaise si particulière.

Alors, comment et pourquoi ne pouvons nous pas espérer nous fondre dans la masse des anglophones aussi facilement que d’autres ? C’est ce que nous allons voir ensemble dès maintenant.

Pourquoi l’accent français est-il si particulier ?

prononciation-anglaise

Serez-vous surpris si je vous dis que la principale raison pour laquelle notre façon de parler anglais est si typique est un problème d’écoute ?

Enfin, plus véritablement, il s’agit de notre cerveau.

Il existe dans la langue anglaise environ 17 sons qui n’existent pas en français.

Et alors allez-vous me dire ?

Notre cerveau n’est pas habitué à ces sons, et c’est pour cela que nous n’arrivons pas à les reproduire : en fait, nous ne les entendons même pas.

Dans ces conditions, vous en conviendrez, il n’est pas simple de les prononcer.

 

Pourquoi ne connaissons-nous pas ces sons ?

Il faut savoir que lors de notre enfance, le cerveau s’imprègne à une très grande vitesse des sons qui l’entourent, quels qu’ils soient, y  compris bien évidemment des syllabes que prononcent nos parents, ou notre famille.

Par la suite, nous grandissons, et le cerveau se repose sur ses acquis, il « fixe » plus ou moins les informations, notamment les sons, et il est une fois adulte difficile de lui en apprendre de nouveaux, comme lors de l’apprentissage d’une langue.

C’est pour cela qu’il est très important à mon avis que les enfants soient exposés dès le plus jeune âge à un peu d’anglais chaque jour. Leur cerveau prendra ainsi conscience des sons et des syllabes qui n’existent pas en français mais qui sont présentes en anglais.

Ainsi, il sera capable plus tard de distinguer et de reconnaître ces sons, et donc, de les prononcer.

Sinon, ce qu’il se passe, c’est que le cerveau assimile les sons qu’il ne connait pas à ceux qu’il connait de plus proches, et notre oreille ne peut donc faire de distinction entre les deux.

Heureusement, il est quand même possible d’éduquer notre cerveau, afin qu’il apprenne à faire cette distinction.

 

Comment « éduquer » son cerveau pour améliorer sa prononciation de l’anglais ?

prononciation-anglaise

La meilleure manière d’éduquer son cerveau est de l’immerger dans une situation nouvelle, et cela fonctionne aussi une fois adulte, même si le processus est un peu plus long.

Ainsi, si vous voulez apprendre à reconnaître les sons anglais qui n’existent pas en français, la meilleure méthode est de s’immerger dans un environnement nouveau et anglophone.

Notre cerveau se montre incroyablement plus actif lorsqu’il est placé dans un milieu qu’il ne connait pas et qu’il ne maîtrise pas, c’est-à-dire finalement, lorsqu’il sort de ses habitudes.

Un voyage de deux ou trois semaines en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis est donc une bonne façon de faire rentrer ces nouveaux sons dans votre cerveau.

Il est également possible de prendre petit à petit conscience de leur existence en écoutant chaque jour des films, des musiques, ou bien n’importe quel support audio en anglais, de façon régulière pendant une longue période.

Notre cerveau finit alors par se rendre compte qu’au bout du compte, deux sons sont légèrement différents.

prononciation-anglaise

Attention : je ne vous recommande pas non plus de perdre totalement votre accent français car c’est beaucoup de travail pour un gain quasiment inexistant.

Comme je vous l’ai déjà dit, l’accent français est assez apprécié, et il peut vous attirer un capital de sympathie, à condition de rester léger.

Par contre, pour bien prononcer l’anglais, il est important de connaître les bons sons de la langue, et si vous n’avez pas eu la chance petit(e) d’entendre régulièrement de l’anglais, alors il vous faudra éduquer votre cerveau.

Sinon, vous pouvez avoir des difficultés à vous faire comprendre car vous risquez de prononcer des mots proches ou des homonymes sans vous en rendre compte.

 

Dans tous les cas, ce n’est pas une fatalité, car vous pouvez toujours dire « Excusez-moi si ma prononciation anglaise n’est pas parfaite, je suis français. » Les gens seront contents et ne vous reprocheront jamais quelques petits défauts.

Avez-vous déjà été dans une situation telle que celle-ci concernant votre prononciation anglaise ?

Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

Plus d’articles pour améliorer votre prononciation en anglais:

3 conseils pour améliorer votre prononciation en anglais

Comment améliorer votre prononciation en anglais

7 tongue twisters pour améliorer votre prononciation anglaise

Comment prononcer « cotton » (= coton) en anglais

Comment apprendre et améliorer sa prononciation en anglais grâce à la musique ?

Prononciation anglaise : Comment prononcer « Iron » en anglais

Prononciation anglaise : comment prononcer Where et Were en anglais

Mieux comprendre l’anglais : les différents accents

Prononciation anglaise : l’ERREUR que vous ne DEVEZ PAS commettre

Effets du Kamagra connu depuis l’Antiquité. Dans le passé, les gens utilisés pour augmenter la puissance du kamagra. Il est un excellent moyen d’augmenter leur estime de soi. Kamagra peut provoquer les effets indésirables sur le système nerveux central. En influençant sur le SNC, le Kamagra peut provoquer le mal de tête et le vertige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *