Les français sont nuls pour parler anglais. Et si c’était faux ?

Dans cette vidéo vous saurez enfin si les français sont vraiment les plus nuls pour parler anglais !

 

S’il y a un cliché assez courant, c’est bien que les français sont nuls pour parler anglais.

D’ailleurs, moi même, je l’ai cru pendant un bon moment.

En réalité, pour avoir beaucoup voyagé (Chine, Japon, Australie, Vénézuela etc…), partout les gens sont nuls pour parler anglais !

Il suffit de voir, par exemple, les pays d’Amérique du sud, qui ont un niveau catastrophique. Au Mexique, en deux semaines, je n’ai rencontré qu’une seule personne qui avait un niveau correct.

En Chine, je suis allé dans deux très grosses villes. Même les réceptionnistes dans les hôtels ne comprennaient pas un mot d’anglais.

Pour pouvoir comprendre ce que j’avais à leur dire, ils devaient appeller quelqu’un à Pékin qui s’occupait de traduire.

Et même au Japon, contrairement à ce que l’on peut penser, seuls les étudiants arrivent à échanger quelques mots en anglais.

Les anglophones, eux, sont mauvais pour parler d’autres langues.

C’est tout à fait normal ! Car apprendre une nouvelle langue, ce n’est pas une action naturelle (à moins d’avoir des parents d’origines différentes).

Bien sur, plus vous apprenez de langues, plus c’est facile pour la suivante, car vous allez prendre des automatismes. Mais en attendant, la réalité c’est que partout dans le monde, les gens ont des difficultés pour parler anglais, ou apprendre une deuxième langue en général.

Il existe quelques exceptions. Pour des raisons culturelles et historiques, les Allemands, les Danois mais aussi les Suédois parlent en général très bien anglais.

Dans tous les cas, vous ne devez pas vous culpabiliser ni vous servir de ça pour vous justifier.

Si apprendre une deuxième langue n’est pas naturel, ce n’est pas non plus impossible, loin de là !

Avec une bonne méthode, vous pouvez faire de gros progrès en y consacrant uniquement quelques minutes par jour.

Cette semaine, j’ai lu un livre de Stephen King. Il explique que s’il a un tel succès et un tel rythme d’écriture, c’est parce qu’il adore écrire.

Pour apprendre l’anglais, ou pour réussir dans n’importe quel domaine, c’est également vrai : on ne peut être bon que si on aime ce qu’on fait.

Pour ça, il faut donc prendre du plaisir et trouver un moyen de rendre ça agréable.

Et vous, pensez-vous que les français sont plus mauvais en anglais que les autres ?

Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous.

Plus d’articles pour parler anglais:

Le guide complet pour parler anglais

Voila à côté de quoi vous pouvez passer si vous ne parlez PAS anglais

Les français sont nuls pour parler anglais. Et si c’était faux ?

Je parle anglais sous vos yeux: regardez

Découvrez un super site pour parler anglais avec des correspondants

Comment bien parler anglais : améliorer son accent

Les 7 meilleures raisons d’apprendre à parler anglais couramment

Dernières heures pour Parler Anglais avec Confiance !

Les homonyms, ces mots qui ont la même prononciation en anglais

Anglais parlé : une interview vidéo en anglais sous titrée

Comment vaincre sa peur de parler anglais

Combien de temps pour vraiment maîtriser la langue anglaise ?

5 techniques pour pratiquer l’anglais chaque jour facilement

Comment développer son assurance en anglais

5 Conseils pour réussir en anglais à l’oral

Pourquoi il ne sert à rien de parler anglais parfaitement

3 méthodes pour mieux comprendre la langue anglaise

Parler anglais : que dire lorsque l’on n’a pas compris ?

Où avoir une conversation en anglais ?

Effets du Kamagra connu depuis l’Antiquité. Dans le passé, les gens utilisés pour augmenter la puissance du kamagra. Il est un excellent moyen d’augmenter leur estime de soi. Kamagra peut provoquer les effets indésirables sur le système nerveux central. En influençant sur le SNC, le Kamagra peut provoquer le mal de tête et le vertige.

Comments

  1. says

    Entièrement d’accord avec toi Aurélien (sauf pour les Allemands voir ci-dessous)

    Pour avoir pas mal voyagé (USA, Allemagne, Hongrie, Scandinavie, Russie etc..) et pour vivre à l’étranger depuis un moment je confirme.
    Les anglo-saxons, comme ils ne sont pas sous la contrainte culturelle de part la pré-dominance de l’anglais à l’échelle mondiale, sont peut-être les pires. Au contraire les Scandinaves déchirent … pour la même raison (on rajoute les néerlandophones dans le groupe pour le coup!!).
    Pour parler allemand et pour y avoir vécu deux ans je peux t’assurer qu’ils sont pas vraiment bons en anglais. Un peu mieux que les Français mais guère plus !!

    Bonne soirée.

    Adrien.

  2. says

    Les gens ne peuvent pas être mauvais s’ils n’apprennent pas quelque chose. Les scandinaves/ allemand/ danois… sont bilingues dès leur plus jeune âge. Ils parlent quasiment tous un excellent anglais, ce qui n’est pas le cas des français et des autres pays que tu as cités. Ce n’est pas une question d’être mauvais ou bon, c’est juste un problème d’apprentissage scolaire. Aucun de mes profs n’étaient réellement bilingues du coup c’est juste normal que la plupart des français ne parle pas anglais.

  3. says

    salut Aurélien, cela me rassure j’étais nul en anglais aussi à l’école!
    c’était bien au début c’était simple ,mais après un vrai bourrage de crane!
    dont cela me rassure que presque tous les autres pays sont nul en langue!
    si un jour tu retourne en chine imprime l’adresse de ton hôtel en chinois !

  4. says

    Bonjour Aurélien,

    Je confirme ce que tu dis. Tout spécialement pour l’asie.

    En Asie j’ai toujours eu de grandes difficultés pour trouver des interlocuteurs comprenant l’anglais !

    Bonne journée,

    Stéphane

  5. Marc says

    Pour en avoir également fait l’expérience en Chine et avec des amis Espanols, nous ne sommes effectivement pas les plus nuls en anglais !

    Pour ce qui est de l’accent (qui est parfois magique il faut le reconnaitre), nous sommes bien loin des Espagnols ou même des Italiens qui sont à peine compréhensibles… Et d’ailleurs, pour ce qui est des personnes dont l’anglais est la langue maternelle, ils ont plus de difficulté que ceux qui ont appris l’anglais en LV1 (ou autre) à se faire comprendre par d’autres personnes qui ne sont pas « natives » ! Car ils ne font pas d’effort pour utiliser un vocabulaire simple, et souvent il est difficile de les comprendre si on n’est pas habitué à leur accent.

    Donc continuons à apprendre l’anglais, ça nous est bien utile pour partir à l’étranger et dans le milieu professionnel, et n’ayant pas honte d’être mauvais 🙂

  6. godbout says

    Je partage entierement votre avis concernant l’appreciation des langues dans différents pays.
    Il faut vraiment OSER parler anglais sans avoir peur de faire rire de soi. Si l’interlocuteur parle seulement une langue… on ne pourrait communiquer si on ne faisait pas d’efforts, alors on est mieux que l’autre n’est-ce-pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *