Pourquoi il ne sert à rien de parler anglais parfaitement

Dans cette vidéo, vous allez découvrir pourquoi je ne vous recommande pas forcément de parler anglais de façon parfaitement exacte et juste.

 

Le titre de cet article peut vous paraître paradoxal vu le sujet de ce blog, mais c’est pourtant tout à fait logique comme vous allez le découvrir dans les lignes qui suivent.

En résumé, il y a quelques semaines, j’ai reçu sur l’une de mes vidéos deux commentaires assassins pour me critiquer parce que j’avais fait une erreur, non pas de syntaxe ou de grammaire, mais de placement de mot dans une phrase.

Cette personne m’a également fait des remarques sur mon accent qui n’était (et n’est) pas parfait.

Je profite donc de cet article pour remettre les pendules à l’heure et vous expliquer pourquoi vous n’avez probablement pas besoin d’être absolument parfait en anglais.

 

De mon côté, j’ai commencé à apprendre l’anglais tout seul en quelques minutes par jour, d’où le nom de ce blog.

Cela m’a permis de partir en Australie, puis en suivant la même méthode d’apprendre l’espagnol et d’aller en Colombie où je vis actuellement.

Et c’est vrai que quand j’ai commencé à apprendre l’anglais, je rêvais d’avoir un accent parfait.

Au bout d’un an après mon départ pour l’Australie, après avoir commencé à travailler et, bien sur, fait des progrès, y compris en lisant des livres entiers en anglais, j’avais toujours un peu d’accent français.

C’était une véritable frustration car je me suis rendu compte que pour perdre totalement ce petit peu d’accent français ce serait un énorme investissement.

Je ne sais pas si vous connaissez la loi des 20/80 (loi de Pareto), elle signifie basiquement que 20% des actions permettent d’avoir 80% des résultats.

Donc, si vous n’avez pas un niveau extraordinaire en anglais, cela ne sert à rien de passer énormément de temps sur votre apprentissage, il faut au contraire vous concentrer sur ces petits 20%, sur le basique et l’essentiel qui vous permettront de vous en sortir en toute situation.

A quoi cela me servait de perdre totalement mon accent français ? A rien !

En plus, il faut savoir que l’accent français (léger bien sur, non celui à couper au couteau) possède un véritable charme et plaît beaucoup aux anglais et aux américains.

Du coup, je n’avais vraiment aucune raison de vouloir parfaitement parler anglais.

J’ai un niveau qui me permet d’aller aux USA, de suivre des séminaires et même de faire des interviews en anglais, en bref, largement le niveau dont j’ai besoin.

Alors plutôt que de passer énormément de temps pour un gain minime voir existant, je préfère me concentrer sur des tâches qui me permettent de développer mon entreprise.

Je consacre mon temps à des activités qui auront des retombées plus importantes pour moi que de perdre mon accent.

Bon, je vous ai un peu raconté mon histoire, mais il y a 95% de chances que comme moi, vous n’ayez pas besoin de parler un anglais absolument parfait, à moins de vouloir devenir traducteur ou bien d’avoir un projet particulier.

 

Pensez-vous de votre côté qu’il soit nécessaire de parler parfaitement anglais ? Et si oui, pourquoi ?

Donnez-moi votre avis en utilisant les commentaires ci-dessous.

Plus d’articles pour parler anglais:

Le guide complet pour parler anglais

Voila à côté de quoi vous pouvez passer si vous ne parlez PAS anglais

Les français sont nuls pour parler anglais. Et si c’était faux ?

Je parle anglais sous vos yeux: regardez

Découvrez un super site pour parler anglais avec des correspondants

Comment bien parler anglais : améliorer son accent

Les 7 meilleures raisons d’apprendre à parler anglais couramment

Dernières heures pour Parler Anglais avec Confiance !

Les homonyms, ces mots qui ont la même prononciation en anglais

Anglais parlé : une interview vidéo en anglais sous titrée

Comment vaincre sa peur de parler anglais

Combien de temps pour vraiment maîtriser la langue anglaise ?

5 techniques pour pratiquer l’anglais chaque jour facilement

Comment développer son assurance en anglais

5 Conseils pour réussir en anglais à l’oral

Pourquoi il ne sert à rien de parler anglais parfaitement

3 méthodes pour mieux comprendre la langue anglaise

Parler anglais : que dire lorsque l’on n’a pas compris ?

Où avoir une conversation en anglais ?

Effets du Kamagra connu depuis l’Antiquité. Dans le passé, les gens utilisés pour augmenter la puissance du kamagra. Il est un excellent moyen d’augmenter leur estime de soi. Kamagra peut provoquer les effets indésirables sur le système nerveux central. En influençant sur le SNC, le Kamagra peut provoquer le mal de tête et le vertige.

Comments

  1. says

    Salut Aurélien,
    je suis d’accord avec toi sur le fait qu’un accent parfait ne s’acquiert qu’au prix d’un effort important et que la plupart du temps, cela n’apporte que peu d’avantage dans la pratique quotidienne de l’anglais.
    L’essentiel est de s’attacher à bien prononcer les mots et à placer l’accent tonique au bon endroit.
    Les anglophones natifs sont habitués à entendre parler anglais avec une multitude d’accents étrangers et ça les amuse de deviner leur provenance. Je confirme que l’accent français (ou belge francophone) est relativement bien apprécié par les Britanniques et les Américains.
    Au bout de plus de 15 ans passés à travailler avec des anglophones, mon sentiment est qu’ils sont très tolérants envers les non natifs qui font le genre d’erreurs dont tu parles dans ta vidéo. Comme dans bien d’autres domaines, il ne faut donc pas pas être parfait, mais juste…efficace.

    A bientôt et bonne continuation !

    Fred

  2. says

    Pour le moment mon souci est de bien parler l’anglais de le comprendre et me faire comprendre même avec mon accent français, c’est notre note french.
    Tu as raison dans ta vidéo de mettre les pendules à l’heure.

    Continues c’est super
    Bye Mauricette

  3. Alain says

    J’ai une leçon d’anglais par semaine et je travaille mon vocabulaire et mes verbes . Mais ce qui me manque c’est un parler courant ( peu importe les fautes).
    Pouvez vous me proposer un tuyau ? Merci.

  4. says

    Je partage ton avis. Je pense que le premier objectif pour apprendre l’anglais est la communication et « fluency » (l’aisance) et après avec le temps « accuracy » (l’exactitude). la matière la plus difficile à enseigner est la prononciation. Je pense que l’essentiel c’est de comprendre et de se faire comprendre car la moitié de la conversation est l’écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *