Devenez la personne avec qui on aime discuter en anglais

Vous voulez devenir bon en anglais ?

Cette langue est constamment en mouvement. Elle évolue tous les jours.

Ce sont les anglophones eux-mêmes qui modifient la langue par petites touches mois après mois.

Vous le savez, le meilleur moyen d’apprendre une langue est de l’utiliser.

conversations-anglaises

Je ne parle pas de conversations plates et superficielles qu’on vous fait « jouer » à l’école…

La clé est d’abord de devenir un maître de la conversation !

Et si les gens venaient parler avec vous spontanément ?

Et si vous pouviez avoir de vraies conversations pour travailler votre anglais avec des gens qui apprécient discuter avec vous ?

Dans cet article on voit différentes astuces qui vous permettent d’améliorer vos conversations.

Donnez aux autres l’envie de discuter avec vous

Les anglophones avec qui vous parlez sont avant tout des êtres humains

Il y a certaines « lois » qui vous permettent de rendre les conversations passionnantes et d’intéresser votre interlocuteur.

Ce qui est formidable c’est que ça marche dans toutes les langues !

Souriez

Le premier conseil est connu de tous…

Mais est-ce que vous l’appliquez vraiment ?

Un vrai sourire dans vos conversations fera toute la différence !

Si vous arrivez à vous rendre agréable les gens auront envie de continuer à discuter avec vous même si vous faites une faute d’anglais par phrase !

Au contraire, ils auront même envie de vous aider à progresser.

Vous allez pouvoir transformer n’importe qui en professeur d’anglais personnel 😉

Par contre, la condition est de sourire sincèrement.

Si vous faites un sourire « colgate » tout en restant froid les gens le sentiront.

La clé est de vraiment chercher ce qui peut vous faire sourire et de vous concentrer la-dessus.

Choisissez les bons sujets

Si vous voulez vous faire de nouveaux amis pour pratiquer l’anglais il y a certains sujets qu’il vaut mieux éviter.

Vous n’êtes pas là pour déclencher une manifestation ou pour baver sur les politiciens d’un pays dès les premiers mots

C’est le moment de calmer un peu son orgueil et de rester plus léger.

Evitez tout ce qui peut casser l’ambiance.

Ce n’est pas la peine de parler de la mort, de la famine, des maladies ou des catastrophes naturelles.

Dès que vous amenez un sujet dans la conversation vous amenez une ambiance et des émotions avec.

Et vous allez automatiquement être rattaché à ce genre d’émotions.

Votre but est de parler le plus possible avec de nouvelles personnes de façon fun pour travailler votre anglais.

Vous n’êtes pas un JT ambulant ! 😉

Bien sûr que des débats politiques ou religieux sont très intéressants.

Mais ils peuvent attendre que la conversation soit déjà engagée

Amenez les gens à parler d’eux

Mais alors de quoi allez-vous parler ?

Est-ce que vous devez devenir un « entertainer » pendant toute la soirée ?

(Il n’y a pas de terme pour entertainer en français. Ce sont les personnes qui sont là pour divertir les autres, pour amuser la galerie.)

Pas forcément !

Bien sûr vous allez vous concentrer sur le fun mais vous pouvez surtout parler du sujet qui intéresse tout le monde…

Les gens eux-mêmes !

Si vous arrivez à faire parler les gens d’eux-mêmes vous passerez directement pour quelqu’un de très intéressant et de très sympa.

C’est un peu paradoxal mais essayez et vous verrez à quel point c’est efficace !

Tout le monde veut parler de soi et montrer à quel point « il est génial ».

Mais on trouve beaucoup moins de personnes prêtes à écouter sincèrement l’autre.

Devenez cette personne !

Mais, vous allez peut-être vous dire que si vous n’avez aucun point commun avec la personne à qui vous parlez vous allez vous ennuyer et ne rien apprendre…

La clé est de poser les questions en fonction des points communs que vous avez.

En parlant aux gens de leurs passions et des sujets plus profonds vous allez trouver des choses qui vont faire écho en vous.

Vos conversations vont devenir passionnantes, les gens vont vous adorer et votre niveau d’anglais va grimper en flèche !


Pratiquez

Comme toutes les compétences, vous devez pratiquer pour progresser

Et on a une chance énorme de vivre à l’époque d’internet !

Vous pouvez parler anglais tout en restant en France.

Il n’y a rien de plus facile que de trouver des contacts anglophones sur facebook ou sur des forums et ils seront ravis de prendre un verre avec vous en ville !

Si vous êtes étudiant pensez aux soirées Erasmus !

En plus de passer des soirées « de dingue », c’est parfait pour vous faire de nouveaux amis et vous créer un vrai réseau anglophone.

Vous pouvez même parler anglais de chez vous ! Pensez à skype et discutez le plus possible en anglais.

Bien sûr la meilleure solution reste encore de voyager et de vous immerger dans la culture d’un pays.

Essayez le couchsuring ! C’est un véritable réseau de voyageurs qui proposent de vous héberger gratuitement chez eux pendant quelque temps.

Vous rencontrerez des gens très ouverts d’esprit avec qui vous aurez des discutions passionnantes !

La boite à outils

Maintenant que vous savez comment donner envie aux gens de parler avec vous et à quel endroit le faire, voyons quelques outils.

Les questions en Wh

Pour amener les gens à parler d’eux vous devez éviter au maximum les questions fermées.

C’est le genre de question qui appelle une réponse en « oui » ou « non ».

En posant des questions fermées vous n’incitez pas l’autre à parler.

Vous devez donc privilégier les questions ouvertes.

En anglais on les reconnait facilement parce qu’elles commencent par un mot en Wh- comme « who », « what » ou « where ».

Au lieu de demander : « Do you like sport ? » qui se traduit par « Est-ce que tu aimes le sport ? »

dites plutôt : « What kind of sport do you like ? » qui veut dire « Quel type de sport est-ce que tu aimes ? »

2 expressions à retenir

Voici quelques expressions toutes faites qui vous serviront dans vos conversations.

Speaking of… = En parlant de… 

Cette expression vous permettra de changer de sujet en faisant un lien avec le précédent.

As we were saying… = Comme on disait…

Cette expression vous permet de gérer les interruptions et de revenir sur le sujet précédent. Là encore c’est une occasion de montrer votre intérêt.

Voilà pour cet article qui vous permettra de devenir un as de la conversation et de faire exploser votre niveau d’anglais ! 😉

Et vous, quelles sont les questions que vous posez le plus souvent quand vous discutez avec un anglophone ?

 

Plus d’articles pour parler anglais:

Prononciation anglaise : La différence entre « Shit » et « Sheet »

Le guide complet pour parler anglais

Voila à côté de quoi vous pouvez passer si vous ne parlez PAS anglais

Les français sont nuls pour parler anglais. Et si c’était faux ?

Je parle anglais sous vos yeux: regardez

Découvrez un super site pour parler anglais avec des correspondants

Comment bien parler anglais : améliorer son accent

Les 7 meilleures raisons d’apprendre à parler anglais couramment

Dernières heures pour Parler Anglais avec Confiance !

Les homonyms, ces mots qui ont la même prononciation en anglais

Anglais parlé : une interview vidéo en anglais sous titrée

Comment vaincre sa peur de parler anglais

Combien de temps pour vraiment maîtriser la langue anglaise ?

5 techniques pour pratiquer l’anglais chaque jour facilement

Comment développer son assurance en anglais

5 Conseils pour réussir en anglais à l’oral

Pourquoi il ne sert à rien de parler anglais parfaitement

3 méthodes pour mieux comprendre la langue anglaise

Parler anglais : que dire lorsque l’on n’a pas compris ?

Où avoir une conversation en anglais ?

Parler anglais avec aisance ? La méthode infaillible !

4 raisons pour apprendre l’anglais en le parlant

Comment bien parler anglais

Choisir l’accent anglais ou américain

Comment parler anglais facilement

Comment parler anglais en étant en France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *