Comment obtenir le TOEIC en 3 astuces

Le TOEIC (Test Of English for International Communication) est un test d’anglais standardisé dont le but est d’évaluer votre niveau d’anglais dans un contexte professionnel.

Globalement, avoir le TOEIC avec un bon score montre que vous êtes apte à travailler dans un pays étranger.

De plus en plus demandé dans certaines entreprises, il est composé de 200 questions et est donc un test assez long et complexe.

Vous allez donc découvrir, dans la suite de cet article, 3 astuces pour vous aider à décrocher l’or, qui est le meilleur niveau possible au TOEIC.

3 astuces pour bien réussir son TOEIC

comment-reussir-le-toeic

Tout d’abord, rappelez-vous que le TOEIC n’étant pas un examen mais un test d’évaluation, il n’est pas possible de le « rater ». Votre but sera par contre d’avoir le score le plus haut.

Ce test évaluera votre compréhension écrite et orale, mais il existe aussi une version qui s’intéressera à votre niveau d’expression. Suivant votre cursus/entreprise, elle peut également vous être demandée.

 

Conseil 1 : Travaillez votre compréhension

Tout d’abord, pour avoir le meilleur score possible à ce test, il est nécessaire de travailler votre compréhension orale.

Le test étant un QCM, vous n’aurez pas d’entretien avec un examinateur pour juger de vos capacités. Il vous suffira d’écouter des audio qui vous seront diffusés et de choisir la bonne réponse parmi les 4 proposées.

Pour ça, il n’existe (et vous allez en être heureux) pas de meilleure formation que … de regarder des séries télé en version originale ! C’est un excellent exercice.

Vous devrez également être capable de lire et de compléter des textes plus ou moins difficiles. Pour cela, n’hésitez pas à lire régulièrement des articles d’actualités sur le site de la BBC par exemple.

 

Conseil 2 : Se tester en condition réelle

Comme pour tout examen, se tester dans les conditions réelles de l’épreuve est peut-être le meilleur entraînement qui soit.

Cela vous permet de prendre des automatismes, de mémoriser la structure du test et également de vous faire une bonne idée de ce que vous allez devoir faire.

Trouvez-vous donc des sujets de TOEIC et dégagez-vous deux heures pour répondez aux 200 questions de l’épreuve.

Vous pouvez par exemple trouver un exemple de sujet sur le site de l’organisme ETS qui gère à la fois TOEIC et TOEFL.

 

Conseil 3 : S’entraînez régulièrement et intelligemment

Je vous rassure, vous n’avez pas forcément besoin de bachoter vos livres d’anglais pour réussir votre TOEIC.

S’il est important de s’entraîner de façon régulière, vous n’avez pas toujours besoin d’y passer de longs moments.

De plus, vous pouvez tout à fait mettre à profit d’autres supports qui vont aideront à travailler votre anglais sans forcément que vous en ayez conscience.

Bien sûr, on a déjà cité l’une de ces méthodes : regarder des films ou des séries télé en VO sous-titré anglais (et vous pouvez trouver beaucoup de sources d’inspiration ici) mais ce n’est pas la seule.

N’hésitez pas à lire des livres en anglais si vous aimez la lecture, si vous êtes constamment devant votre ordinateur, vous pouvez passer l’interface en anglais etc…

A noter aussi qu’il serait fort à propos pour réussir le TOEIC de se pencher sur quelques listes de vocabulaire (et leur prononciation) du domaine professionnel. Vous en aurez forcément besoin.

 

Vous avez déjà passé le TOEIC ? Quel score avez-vous obtenu et quels conseils souhaiteriez-vous donner aux personnes qui s’apprêtent à le passer ?

Ajoutez vos conseils dans les commentaires ci-dessous.

Effets du Kamagra connu depuis l’Antiquité. Dans le passé, les gens utilisés pour augmenter la puissance du kamagra. Il est un excellent moyen d’augmenter leur estime de soi. Kamagra peut provoquer les effets indésirables sur le système nerveux central. En influençant sur le SNC, le Kamagra peut provoquer le mal de tête et le vertige.

Comments

  1. says

    Bonsoir Aurélien,

    Je me permets de réagir à ton article car j’ai passé le TOEIC il y a quelques années et cela s’est plutôt bien passé (note maximale).
    Je suis d’accord avec toi quand tu dis que c’est long car une partie du résultat dépend non pas du niveau de langue mais de la technique à posséder pour bien réussir ce type de test. Je m’explique. En fait en s’entraînant avec régularité on acquiert des réflexes qui vont ressortir le jour de l’examen. Par exemple les consignes sont connues, vous finissez 100 % du test etc.
    Pour cela rien de mieux que les annales officielles du test. Un peu cher mais rudement efficace !

    Bonne soirée.

    Adrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *