Comment bien parler en anglais

Dans cette vidéo je vous explique comment apprendre à bien parler anglais.

 

Transcription texte de la vidéo:

Il faut que je vous explique, moi j’étais absolument mais nul de chez nul en anglais. En fait, j’ai eu 0 au BAC d’anglais.

C’était une option, je n’y suis pas allé, j’ai eu zéro et voilà.

Quand je suis sorti de la fac, j’avais un BAC+5, je ne parlais toujours pas anglais et en fait c’est l’année suivante, donc, j’étais jeune ingénieur, j’ai fait un voyage professionnel à l’étranger et j’ai vu que j’étais nul en anglais, j’ai vu qu’il y avait un allemand qui parlait très bien anglais et je me suis dit « Ce mec là il n’est pas plus intelligent que toi » et je me suis dit « Il faut que tu apprennes l’anglais pour ta carrière » et c’est là où j’ai commencé à apprendre l’anglais.

Deux ans plus tard, je suis parti en Australie où j’ai monté ma première boîte qui a été un succès, je suis rentré en France, je suis reparti, aujourd’hui j’habite en Colombie et je ne parle pas parfaitement anglais mais je suis bilingue, je peux parler avec n’importe qui.

Si vous voulez, je vais à des séminaires aux États-Unis, je parle anglais, je fais des interviews en anglais, tous les jours je lis de l’anglais, je peux parler avec n’importe qui au téléphone en anglais.

Je tombe sur des Français à l’étranger et je leur parle anglais et ils ne percutent pas que je suis Français.

Donc, voilà, je n’ai aucun problème.

Je ne suis pas un prof d’anglais, je n’ai pas un niveau parfait en anglais, mais je peux vous dire que j’ai exactement ce dont j’ai besoin, c’est-à-dire j’ai besoin de pouvoir parler, communiquer, me faire des amis, faire du business en anglais.

Et comment j’en suis arrivé à ça ?

En fait, le truc, le problème, parce que ça m’a pris plusieurs années pour découvrir les bonnes techniques, le truc c’est quoi ?

Le truc c’est que pourquoi on est nul à l’école en anglais ?

Alors, il y en a qui sont bons, ils ont de la chance et franchement bravo.

Moi, j’étais nul et il y en a beaucoup qui sont nuls et si vous regardez cette vidéo il y a des fortes chances que vous n’êtes peut-être pas nul mais vous n’avez pas le niveau que vous voulez, ce qui est tout à fait normal, pourquoi ?

Parce qu’en fait l’erreur quand on veut apprendre l’anglais c’est de croire qu’on va prendre des cours d’anglais et généralement quand on prend un cours d’anglais c’est quoi ?

C’est une heure par semaine, deux heures par semaine, peut-être trois heures par semaine.

Le problème c’est que d’une ça ne nous intéresse pas, c’est-à-dire on est en cours, le prof il nous parle d’un truc, ça ne nous intéresse pas.

Je pense que vous vous reconnaissez là-dedans, en tout cas moi c’était ce que je ressentais.

Donc, ça ne nous intéresse pas et le problème c’est qu’on le subit, on n’y prend aucun plaisir et quand on sort on se dit « Voilà, ça y est, j’ai fait mon truc et c’est bon je n’ai plus rien à faire ».

Quand j’ai commencé à bosser, ils nous payaient des cours d’anglais, on faisait une heure de cours d’anglais, on y allait les mains dans les poches en rigolant, on passait une heure, enfin moi je regardais le plafond, j’en sais rien, je pensais à autre chose et quand on sortait je me souviens que c’était le soulagement, on est tranquille jusqu’à la semaine prochaine.

Le problème c’est que si vous faites ça vous n’allez jamais bien parler anglais, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne.

Comment ça fonctionne ?

L’idée c’est qu’une langue c’est un truc vivant, c’est un truc qu’il faut pratiquer tous les jours.

Vous vous dites « Ah, je ne vais pas faire une heure d’anglais par jour », personne ne peut faire une heure d’anglais par jour, d’ailleurs je vous déconseille de faire une heure d’anglais par jour.

Ce que je vous recommande c’est d’en faire un petit peu tous les jours.

Moi, j’ai eu la chance, l’intelligence, je n’en sais rien, de comprendre ça.

Quand j’ai commencé à apprendre l’anglais, je me suis dit « C’est bon, il n’y a pas de stress, il n’y a pas d’urgence, je vais en faire un petit peu tous les jours ».

Donc, j’ai commencé petit à petit à en mettre dans ma vie et à trouver des moyens de rendre ça agréable et intéressant.

Souvenez-vous, si c’est chiant ça ne va pas vous intéresser.

Si c’est agréable, si c’est intéressant, tout de suite vous allez y prendre beaucoup plus de plaisir.

Donc, j’ai commencé à regarder des films en anglais.

Alors, en VO sous-titré je pense que je regardais déjà avant, mais j’ai commencé à regarder en VO non sous-titré, j’ai commencé à regarder en VO sous-titré en anglais, j’ai commencé vraiment à prendre du plaisir à faire ça, même si des fois je parlais avec un copain et on avait vu le même film et je n’avais pas tout compris et je me sentais un peu idiot, c’était au début surtout.

J’ai commencé à regarder des séries. Je me suis éclaté.

Je sais que tous les matins je regardais un épisode de Seinfeld, une série des années 90, c’était une série sur rien. C’est marrant parce que c’est une série sur rien, c’est juste des trucs de la vie rigolos et je trouvais ça vraiment génial, ça me mettait le smile quand j’arrivais au boulot, donc c’était quand même assez sympa.

Si j’avais des centres d’intérêt, au lieu de chercher des sites internet en français je cherchais des sites internet en anglais.

Tous les jours j’essayais de lire un article d’actualité en anglais, ça c’est un truc tout bête, mais voilà.

Et quand je vous dis tous les jours, personne ne fait quelque chose tous les jours, personne, parce qu’il y a des jours où on n’a pas le temps, des jours on est occupé, il y a des jours machins, il y a des jours ceci, il y a des jours cela, etc.

Ce que j’essayais de faire aussi c’était de faire une leçon d’anglais.

J’ai un livre qui s’appelle le Murphy, qu’un copain qui était bon en anglais m’avais prêté au collège ou au lycée, je ne le lui avais jamais rendu et je ne l’avais jamais utilisé non plus, et en fait il y a 130 leçons qui vont par ordre de difficulté croissante et je l’ai lu, je crois, deux fois, c’est-à-dire que je suis arrivé jusqu’au bout et quand je l’ai terminé j’ai recommencé.

Et je peux vous dire que… Il n’y a pas d’urgence.

Si par exemple vous ne vous sentez pas très à l’aise sur une leçon, vous revenez en arrière jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise et hop vous repartez.

Encore une fois, il n’y a pas d’urgence, mais si vous en faites un petit peu tous les jours croyez-moi que oui ça va rentrer.

L’idée c’est de prendre du plaisir. J’y ai pris énormément de plaisir.

J’ai eu l’impression de découvrir la culture américaine et quand j’ai dit ça à une copine elle m’a dit « Les Américains, ils n’ont pas de culture ».

D’accord, on met des chaussures américaines, on bouffe américain, on regarde des films américains, on écoute de la musique américaine, on mange des chewing gum américains, on utilise des ordinateurs, des machins, des iPads, des bidules, des tablettes américains, mais à part ça ils n’ont pas de culture les Américains !

Si, je pense qu’ils ont une culture et qu’on en bouffe depuis qu’on est gamin.

On a plus de rapport, il y a plus de points communs entre un Français et un Américain qu’un Français et un Indien, on est d’accord avec ça.

Voilà, on est quand même assez proche et avec nos différences, bien évidemment, ce n’est pas non plus les States.

Mais voilà, il n’y a pas de honte à le reconnaître, c’est la culture occidentale.

Il y a plein de choses super, justement, dans cette culture et pour moi ça a été un voyage, ça a été extraordinaire, ça m’a permis de partir en Australie, d’y habiter deux ans.

Le secret pour bien parler anglais c’est tout simplement d’en consommer, lisez de l’anglais, écoutez de l’anglais, pratiquez l’anglais, vous allez voir que ça va rentrer et essayez de rendre ça agréable.

A très bientôt !

 

Plus d’articles pour parler anglais :

Prononciation anglaise : La différence entre « Shit » et « Sheet »

Le guide complet pour parler anglais

Voila à côté de quoi vous pouvez passer si vous ne parlez PAS anglais

Les français sont nuls pour parler anglais. Et si c’était faux ?

Je parle anglais sous vos yeux: regardez

Découvrez un super site pour parler anglais avec des correspondants

Comment bien parler anglais : améliorer son accent

Les 7 meilleures raisons d’apprendre à parler anglais couramment

Dernières heures pour Parler Anglais avec Confiance !

Les homonyms, ces mots qui ont la même prononciation en anglais

Anglais parlé : une interview vidéo en anglais sous titrée

Comment vaincre sa peur de parler anglais

Combien de temps pour vraiment maîtriser la langue anglaise ?

5 techniques pour pratiquer l’anglais chaque jour facilement

Comment développer son assurance en anglais

5 Conseils pour réussir en anglais à l’oral

Pourquoi il ne sert à rien de parler anglais parfaitement

3 méthodes pour mieux comprendre la langue anglaise

Parler anglais : que dire lorsque l’on n’a pas compris ?

Où avoir une conversation en anglais ?

Parler anglais avec aisance ? La méthode infaillible !

4 raisons pour apprendre l’anglais en le parlant

Choisir l’accent anglais ou américain

Effets du Kamagra connu depuis l’Antiquité. Dans le passé, les gens utilisés pour augmenter la puissance du kamagra. Il est un excellent moyen d’augmenter leur estime de soi. Kamagra peut provoquer les effets indésirables sur le système nerveux central. En influençant sur le SNC, le Kamagra peut provoquer le mal de tête et le vertige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *